Les baies de brassage informatique sont des équipements indispensables pour optimiser la protection des matériels réseaux. Ce qui est très important en cette époque marquée par la digitalisation. Appelée aussi coffret de communication, la baie de brassage sert à canaliser des équipements interconnectés

Qu’apporte l’installation d’une baie de brassage ? 

Etant une machine complète disposant d’une place majeure dans la gestion des réseaux intranet et internet, la baie de brassage est convoitée aussi bien par les particuliers que par les professionnels. Grâce à cet équipement, il est plus facile d’assurer une bonne répartition des connexions filaires entre plusieurs appareils connectés. La baie de brassage offre une possibilité de centraliser le raccordement des réseaux en un seul support afin de faciliter la connexion et la modularité. Ce qui vous permet de gérer facilement votre réseau :

Cela peut vous intéresser : Comment fonctionne un HDMI ?

  • Informatique
  • De surveillance
  • De télécommunication
  • De sécurité
  • Etc. 

A cela s’ajoutent la gestion de la propagation de l’alimentation, la diffusion du flux d’air, le contrôle des câbles réseau, etc. Qu’il s’agisse d’une baie de brassage 19 pouces ou d’un modèle de taille différente, cet équipement contribue à faciliter la maintenance informatique. Etant donné la disposition ordonnée des câbles Ethernet, les répartitions se font de façon homogène et les équipements informations bénéficient d’une meilleure protection. Ce qui garantit la longévité des appareils tout en réduisant au maximum l’encombrement des machines. 

La composition d’une baie de brassage

La baie de brassage est essentiellement composée de 4 éléments à savoir le routeur, les commutateurs, les panneaux de distributions et les connectiques

A lire en complément : Quelle est l’utilité de passer par un consultant SEO pour votre entreprise ?

Le routeur permet de meubler les multiples couches OSI. Autrement dit, il sert à unifier et à répartir le réseau Internet. Pour ce faire, il utilise la troisième OSI pour intercéder le réseau du fournisseur ou de l’hôte avec le réseau du destinataire. 

Appelés aussi switchs, les commutateurs se situent dans la deuxième couche OSI. Connecté au routeur, il fait office de répéteur multi-ports permettant de passer les informations obtenues par le routeur. Toutes les données transmises aux commutateurs sont enregistrées par ces derniers dans une table de commutation. Certes, les commutateurs font office de transmetteurs, mais ils ne se chargent qu’une petite partie des données. 

Les panneaux de distributions se divisent en deux à savoir le panneau de distribution téléphonique et panneau de distribution pour les boîtiers muraux. Le panneau de distribution téléphonique relie les ports du téléphone à un dispositif surnommé autocom. Quant au panneau de distribution pour les boîtiers muraux, il a pour objectif de joindre les câbles du panneau de distribution téléphonique aux câbles connectés aux secteurs muraux. 

Enfin, les connectiques sont des prises implantées sur l’intégralité des éléments d’une baie de brassage (routeur, switchs, panneau de distribution). Ces prises servent à relier les câbles avec les secteurs correspondants. Dans la majorité des cas, des câbles de fibre optique sont fournis avec les baies de brassage informatiques.